Présentation

Bi-LAN de son vrai nom Zaïbi Bilel cultive tout au long de son enfance un goût prononcé pour la musique. Adolescent, il est attiré par le rap et c'est à l'âge de 14 ans qu'il s'initie à ce style musical avec deux de ses amis en Maison de quartier à Chalon sur Saône. Inspiré par de grands artistes tels que 2Pac, Mickael Jackson et autres influences Soul, Pop et Funk. Fasciné par les mots, rimer devient petit à petit un passe temps. Mettre sur papier toutes ses pensées, faire passer des messages par le biais d'un style musical qu'il affectionne, voilà pourquoi Bi-LAN tombe dans le Rap en 2005.
 
Encore immature à cette époque, son rap s'inscrit dans des clichés qu'il apprendra à dépasser au fil du temps. Pourtant, on sent déjà naître un style à part entière, une écriture personnelle, un flow adapté et non linéaire. Issu des quartiers Nord de Chalon Sur Saône, de 2005 à 2007,il fréquente une Maison de quartier de la ville là ou il forme son premier groupe surnommé Delta Maghrébins avec deux de ses amis, c'est à ce moment qu'il fait sa première apparition sur disque qui date de 2006 « 71 peu de nous », époque où il se mêle d'abord aux rappeurs de son quartier, puis participe à de nombreux projets musicaux. C'est en 2007 que le groupe se sépare et c'est une page qui se tourne. Cependant Bi-LAN est ambitieux, il décide de continuer en solo et de prouver son talent à travers la musique. La même année, il commence à fréquenter la Maison de quartier des Près Saint Jean, où il commence à développer son art lors des ateliers musiques proposés par cette dernière. Après plusieurs mois de travail, il participe à son premier festival au festi' Jeune 2007 organisé par la ville de Chalon sur Saône.
 
Par la suite, il rencontre deux jeunes rappeurs des Près Saint Jean (Fighter et Dyé) qui fréquentaient régulièrement ces ateliers et c'est ensemble qu'ils commencèrent à écrire et créer des morceaux en commun. Au fil des mois, ils forment le groupe C2S et c'est ensemble qu'ils se produisent sur plusieurs scènes de la ville et avec notamment l'arrivé d'un DJ Talboxer prénommé Makaveli qui rejoint le groupe en 2009. Début 2010, il décide de changer le nom du groupe C2S pour LBA (La Bastos Africaine) un nom qui signifie la force et la faculté de l'Afrique.
 
Concerts: Mai 2006 : Lapéniche « 71 peu de nous » (Chalon sur Saône) Décembre 2007 : L'Espace des Arts « Festi' Jeune 07 » (Chalon sur Saône) Octobre 2008 : L'Escale (Le Creusot) Avril 2009 : Le Réservoir « 1, 2, 3 Panouille » (St Marcel) Juin 2009 : Fête de Quartiers (Chalon sur Saône) Février 2009 : Au CETA d'Adja Ouéré (Bénin) Mai 2009 : Lapéniche « La Cité Sincère » organisé par l'association Ci't décidé Juin 2009 : Fête de Quartiers (Chalon sur Saône) Novembre 2009 : Lapéniche « Scène découverte » (Chalon sur Saône) Décembre 2009 : L'Espace des Arts « Festi' Jeune 09 » (Chalon sur Saône) Juin 2010 : Fêtes de Quartiers (Chalon sur Saône) Mai 2010: Skatepark « L'Open Dijon Street Mix 5 » (Dijon) Octobre 2010 : Le Clos Bourguignons (Chalon sur Saône) Mars 2011: L'Alto (Le Creusot) Radio & TV: 2007: Court métrage “Hors les Murs” avec Luc Torres. 2008: Emission Flashrap (Radio Prevert) Mars 2009: Clip “Ressources” avec la participation de jeunes artistes Béninois. Octobre 2009: NRJ (Radio) Décembre 2009: Typomag (TV) Projets: Février- Mars 2009: Voyage humanitaire et culturelle au Bénin. Mai 2009 : Projet Chant dans une maison de retraite. Mars 2010 : BO du documentaire culturel « La Guerre des Danses » Avril 2010 : Projet Photo avec le photographe Denis Darzacq


Travail réalisé

Enregistrement d'un titre


Photos / Video